À Charles Spon, le 7 janvier 1661, note 36.
Note [36]

N’ayant pu avoir lieu normalement le 6 novembre 1660, l’élection du doyen (v. note [16], lettre 247) avait eu lieu le 18 décembre, ainsi que l’avait prescrit le Parlement sur la plainte de François Blondel, doyen sortant (v. note [2], lettre 649).

Cette fois, tout se déroula normalement et dans le calme (Comment. F.M.P., tome xiv, pages 561‑562). Les cinq mêmes électeurs qu’en novembre (Robert Tullouë, Antoine Charpentier, Michel Marès, Pierre Perreau et François Landrieu) se retirèrent dans la chapelle et en revinrent avec trois noms : Claude Liénard, Philibert Morisset et Philippe Douté ; ce fut Morisset qui sortit du chapeau et qui prêta le serment décanal.

Guy Patin et lui avaient été reçus licenciés de médecine la même année, 1626 ; Morisset avait été classé quatrième, et Patin, onzième et dernier.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 janvier 1661, note 36.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0662&cln=36

(Consulté le 21/02/2024)

Licence Creative Commons