À Charles Spon, le 7 mai 1658
Note [37]

François Égon comte de Furstenberg (Strasbourg 1625-1682) était un des principaux ministres de Maximilien-Henri, archevêque-électeur de Cologne (v. note [15], lettre 244). Il avait pris une part active à la formation de la Ligue du Rhin, signée en 1648 en vue de maintenir la paix en Allemagne. Très attaché aux intérêts de la France, Furstenberg fut nommé évêque de Metz en décembre 1658, à la suite de Mazarin, puis élu prince-évêque de Strasbourg en 1663 (G.D.U. xixe s.). L’ambassadeur que les électeurs envoyaient en Espagne se nommait Blumen (v. note [8], lettre 527).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 mai 1658. Note 37

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0525&cln=37

(Consulté le 02.12.2022)

Licence Creative Commons