À Charles Spon, le 1er avril 1650
Note [44]

Pierre Perreau, fils de Jacques (v. note [14], lettre 146), allait obtenir le premier lieu de la licence (v. note [8], lettre 3) à la fin du printemps 1650 (v. note [9] des Comptes du 26 janvier 1652 dans les Commentaires de la Faculté de médecine de Paris, pour le don de 300 livres tournois que Jacques Perreau fit à la Faculté pour la remercier du premier rang accordé son fils). Pierre fut reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en décembre de la même année. Il en fut doyen de 1686 à 1688.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er avril 1650. Note 44

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0223&cln=44

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons