À Charles Spon, le 21 janvier 1667
Note [5]

Antoine Menjot (Paris vers 1615-1696) avait pris le grade de docteur en médecine à Montpellier en 1636, puis était revenu exercer à Paris. À l’époque de la révocation de l’édit de Nantes, Menjot, qui était protestant, fut exilé, consentit à abjurer et put reprendre alors sa pratique parisienne. V. note [3], lettre latine 136, pour ses Dissertationes pathologicæ [Dissertations pathologiques] (Paris, 1660 et 1662).

Les Opuscules posthumes de Mr Menjot, conseiller et médecin ordinaire du roi à Paris. Contenant des discours et des lettres sur divers sujets, tant de physique et de médecine que de religion (Rotterdam, Abraham Acher, 1696, in‑4o de 450 pages) donnent une bonne idée de son esprit éclectique.

La querelle médicale dont parlait Guy Patin opposait l’empirisme au dogmatisme :

  • Menjot avait publié une Epistola apolegetica de variis sectis amplectandis ; eiusdemque Epistolæ, adversus Hadriani Scauri ineptias Defensio [Épître apologétique sur l’adhésion à diverses sectes ; et Défense de l’Épitre du même auteur contre les sottises d’Hadrianus Scaurus] (Paris, Rémy Soubret, 1666, in‑4o de 32 pages) ; comme Patin, les bibliographes tiennent Hadrianus Scaurus pour un pseudonyme de Pierre Petit (v. note [17], lettre 325), mais le texte de Menjot ne m’a pas permis d’identifier la source des bévues de Scaurus auxquelles ils s’attaquait avec grande véhémence ;

  • Scaurus lui avait répliqué sans tarder par un Epistolæ apologeticæ Ant. Meniotii de variis sectis amplectendis, Examen : ad Medicos Parisienses… [Examen de l’Épître apologétique d’Antoine Menjot sur l’adhésion aux diverses sectes : aux médecins de Paris…] (Paris, André Cramoisy, 1666, in‑4o de 36 pages).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 janvier 1667. Note 5

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0897&cln=5

(Consulté le 27.01.2023)

Licence Creative Commons