À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665
Note [51]

Page 246 (Paris, 1646), livre ii, chapitre lxxii, seconde section intitulée Crassula minor [La petite Crassule], {a} ligne 28 (§ 7), ajouter dicitur dans la phrase :

Et Αειζωον δασοφυλλον Dalecampii [dicitur].

[Et (on l’appelle) Αειζωον δασοφυλλον de Daléchamps]. {b}


  1. Les crassules sont un genre de plantes grasses. La petite crassule ou illécèbre (renouée argentée), du latin illecebra, « charme, attrait ».

  2. Le chapitre xviii (pages 1128‑1134), livre x, de l’Historia plantarum [Histoire des plantes] de Jacques Daléchamps (Lyon, 1586, v. note [2], lettre 75) est consacré aux différentes sortes de plantes grasses qu’on dénomme aizoon (sempervivus et sedum en latin, éternel et joubarbe en français). Je n’y ai pas trouvé le qualificatif dasophyllon, mot grec qui signifie « dont les feuilles sont velues », dans la partie consacrée à l’aizoon minus sive sempervivum, mais Daléchamps y dit que dasu, dans Dioscoride (v. supra notule {c}, note [10]), n’est pas à prendre pour pilosum et hirsutum [velu et chevelu], mais pour densum, rigidum et compactum [dru, rigide et serré].

La réédition de Francfort (1667, page 197) a appliqué cette correction.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665. Note 51

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1384&cln=51

(Consulté le 09.12.2022)

Licence Creative Commons