Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 55.
Note [55]

Les vers 269‑271 de la Satire citée sont ici précédés de leur traduction incomplète :

« J’aime mieux que Thersite {a} soit ton père, pourvu que tu ressembles au descendant d’Éaque, {b} et brandisses les armes de Vulcain, {c} plutôt que te savoir fils d’Achille, mais semblable à Thersite. »


  1. Dans L’Iliade d’Homère, Thersite est un soldat grec de vile extraction, qui engage ses frères d’armes à cesser le siège de Troie et à rentrer dans leur pays ; Ulysse remet les mutins dans leur devoir et punit publiquement leur meneur.

  2. Dans le mythe, Éaque, fils de Zeus et de la Nymphe Égine, est le grand-père d’Achille (v. notule {b}, note [48] du Borboniana 9 manuscrit).

  3. V. note [5], lettre 267.

La platitude du commentaire qui suit n’est guère dans l’esprit de Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 55.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8217&cln=55

(Consulté le 29/02/2024)

Licence Creative Commons