À Charles Spon, le 21 octobre 1642
Note [6]

Thomas Éraste (v. note [31], lettre 6) : Disputationum de medicina nova Philippi Paracelsi pars prima[-quarta]… [Première (à quatrième) partie des dissertations contre la médecine nouvelle de Philippe Paracelse…] (Bâle, Petrus Perna, 1572-1573, in‑4o) :

  1. De Remediis superstitiosis et magicis curationibus [Remèdes superstitieux et guérisons magiques] ;

  2. In qua philosophiæ Paracelsicæ principia et elementa exponuntur [Où sont exposés les éléments et les principes de la philosophie paracelsiste] ;

  3. In qua dilucida et vera medicinæ assertio, et falsæ seu Paracelsicæ confutatio continetur… [Où sont contenues l’affirmation claire et vraie de la médecine, et la réfutation de celle qui est fausse ou paracelsiste…] ;

  4. In qua epilepsiæ, elephantiasis s. lepræ, hydropis, podagræ, et colici doloris vera curandi ratio demonstratur, et Paracelsica solidissime confutatur [Où est démontrée la vraie manière de guérir l’épilepsie, l’éléphantiasis ou lèpre, l’hydropisie, la goutte et la douleur colique, et très solidement réfutée celle de Paracelse].

Guy Patin souhaitait y ajouter un cinquième traité, De occultis pharmacorum Potestatibus… [Propriétés occultes des médicaments…] (v. note [11], lettre 140).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 octobre 1642. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0071&cln=6

(Consulté le 07.06.2020)

Licence Creative Commons