Autres écrits : Observations de Guy Patin et Charles Guillemeau sur les us et abus des apothicaires (1648) : ii
Note [6]

Commentaires de Matthiole sur les six livres de Dioscoride (v. supra note [3]), livre v, chapitre lix, De l’Antimoine (page 740, lignes 17‑20) :

« Les modernes médecins, apothicaires, alchimistes, suivant les Arabes, appellent stimmi ou stibium, antimonium, car ainsi Avicenne et Sérapion {a} l’ont appelé. Il y en a plusieurs mines en notre terre de Sienne, mais le plus excellent se trouve à Massa, à Sovana et au comté de Sainte-Fior, près de la ville de Selvena. {b} D’Allemagne, on en apporte à Venise, qui est fondu aux fournaises et mis en masses. » {c}


  1. Médecin d’Alexandrie au ixe s., v. notule {a}, note [55], lettre latine 351.

  2. V. supra notule {d}, note [5] pour Massa et Selvena ; Sovana est une autre localité de Toscane, qui se situe à l’est de Sorano.

  3. Lingots.

    V. notule {c}, note [7], lettre 228, pour l’avis favorable de Mathhiole sur l’antimoine dans ses commentaires de Dioscoride

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Observations de Guy Patin et Charles Guillemeau sur les us et abus des apothicaires (1648) : ii. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8155&cln=6

(Consulté le 19.09.2021)

Licence Creative Commons