À Claude II Belin, le 16 décembre 1652
Note [8]

L’évêque d’Amiens, François Le Fèvre de Caumartin (né à Amiens en 1592) était mort le 27 novembre 1652. Il était fils du garde des sceaux, Louis (v. note [8], lettre 197) et de Marie Miron. Nommé évêque in partibus (v. note [1], lettre 473) de Hiérapolis (Turquie) en 1613, puis coadjuteur de l’évêque d’Amiens en 1617, François Le Fèvre était devenu évêque d’Amiens en 1618 malgré une liaison scandaleuse avec la marquise de Belleforière (née Judith de Mesmes).

Vers 1639, il avait changé de vie pour se consacrer à la divulgation de la doctrine de Jansenius. À sa mort, les jésuites firent courir le bruit qu’il avait finalement déclaré s’être trompé en prenant ce parti. Son successeur à Amiens fut le cordelier François Faure (v. note [57], lettre 176) (Dictionnaire de Port-Royal, page 241).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 16 décembre 1652. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0298&cln=8

(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons