Tout membre actif de la Société française d’histoire de la médecine a la liberté de présenter une communication orale à l’occasion de ses séances mensuelles, thématiques ou libres. Les propositions de communication doivent être envoyées au directeur du comité de lecture et de programmation : ecole.kinesitherapie.paris@aderf.fr

Sous forme informatique, comportant

  • le nom et prénom de l’auteur (ou des auteurs),
  • une adresse postale, une adresse Internet et un numéro de téléphone,
  • le titre de la communication, accompagné d’un résumé en français (entre 200 et 500 mots) et en anglais, et de 4 à 6 mots-clés.

Après réception de ces éléments et acceptation de la communication par le Comité de lecture et de programmation, l’auteur sera informé de la date de séance retenue. Le temps de parole est limité à un exposé de 20 à 25 minutes (+ 5 minutes pour répondre aux questions de la salle)

Un matériel de projection pour les présentations en Power Point est mis à la disposition de l’orateur.

Instructions aux orateurs

1) Obligations légales

  • Les auteurs s’engagent à respecter les dispositions de la loi du 11 mars 1957 modifiée, relative à la propriété littéraire et artistique.
  • Les manuscrits originaux, destinés à publier une communication faite en séance à la Société, ne doivent avoir fait l’objet d’aucune publication antérieure ni être simultanément soumis pour publication à une autre revue.
  • L’auteur s’engage à demander l’autorisation du Comité de lecture s’il désire reproduire partie ou totalité de son article, après sa publication éventuelle dans Histoire des Sciences Médicales ou dans e.sfhm.
  • L’auteur engage seul sa responsabilité, en particulier en ce qui concerne les opinions ou les interprétations exprimées dans les exposés ou reproduites dans les analyses.
  • Il certifiera que les documents éventuellement reproduits dans son article (texte, illustrations…) sont libres de droits ou s’acquittera des droits.
  • Il sera invité à autoriser la SFHM à publier sur son site web, via le site web de la BIU Santé, l’article publié dans la revue Histoire des sciences médicales.

2) Comité de lecture et de programmation

  • En aucun cas la SFHM n’est engagée vis-à-vis des manuscrits reçus avant la décision définitive du Comité de lecture et de programmation.
  • Le Comité se réserve le droit de demander des modifications du texte et/ou de la bibliographie.
  • Les textes, publiés ou non, ne sont pas retournés à l’auteur.