L. latine 9.  >
À Johann Caspar I Bauhin, le 28 novembre 1646

[Universitätsbibliothek Basel, cote G2 I 9:Bl., page 53 ro‑vo | LAT | IMG]

Très éminent et très distingué Monsieur, [a][1]

Je vous écris de nouveau, par l’intermédiaire de M. Chenaure, marchand de Bâle, votre ami et voisin, [2] qui m’a remis votre lettre, dont je vous remercie beaucoup. Par le même intermédiaire, je vous envoie le livre de notre commun ami, le très distingué Caspar Hofmann, de Medicamentis officinalibus, qui a été publié grâce à mes soins et à mon zèle, et qu’il m’a dédié. [1][3] Recevez-le, je vous prie, avec le même plaisir que je vous l’offre. Portez-vous bien, très distingué Monsieur, et aimez-moi s’il vous plaît.

De Paris, ce mercredi 28e de novembre 1646.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin, docteur en médecine de Paris.

On va publier ici d’autres opuscules de Caspar Hofmann ; je vous les enverrai aussi quand l’édition en sera achevée. [2][4] Portez-vous bien, très distingué Monsieur, et veuillez pardonner l’extrême précipitation de ma lettre.


1.

V. note [7], lettre 134, pour la première édition des deux livres des « Médicaments officinaux » de Caspar Hofmann (Paris, 1646) et leur dédicace à Guy Patin.

2.

V. note [10], lettre 140, pour les Opuscula medica [Opuscules médicaux] de Caspar Hofmann, dédicacés à Guy Patin.

a.

Universitätsbibliothek Basel, cote G2 I 9:Bl., page 53 ro et vo, autographe d’une lettre de Guy Patin ; au  vo (avec trace de pliage et d’un cachet de cire) :

  • l’adresse en français, « À Monsieur/ Monsieur [Johann Caspar i] Bauhin,/ Docteur et Professeur en/ Médecine,/ À Bâle » ;

  • une annotation en latin de Bauhin, au bord supérieur droit, « [Reçue le] 13 décembre 1646 [calendrier julien, vieux style, 23 décembre du calendrier grégorien, nouveau style, v. note [12], lettre 440], M. Guy Patin. Ai répondu le 1er septembre [11 septembre] 1647 ».

s.

Universitätsbibliothek Basel, G2 I 9:Bl., page 53 ro.

Vir præstantissime et nobilissime,

Ecce Tibi scribo per honestissimum virum D. Chenaure,
mercatorem Basilensem, amicum et vicinum tuum, qui tuas
mihi reddidit, de quib. gratias ago amplissimas. Ecce quoque
per eum Tibi mitto librum Casp. Hofmanni, Viri Clariss. et
communis amici nostri, de Medicamentis Officinalibus, cura mea
et studio meo hic editum, et ab eo mihi dicatum. Eo precor
animo accipe numusculum quo a me Tibi offertur. Vale
Vir Clarissime, et me ama, si placet. Datum Lutetiæ
Parisiorum die Mercurij 28. Novembris, 1646.

Tuus ex animo Guido Patin
Doctor medicus Parisiensis.

Alia D. Casp. Hofmanni hic eduntur Opuscula quæ ubi ad
finem editionis deducta fuerint, tibi quoque mittam. Vale
Vir Clariss. et maxime properantem excusa.

Universitätsbibliothek Basel, G2 I 9:Bl., page 53 vo.

A Monsieur
Monsieur Bauhin
Docteur et Professeur en
Medecine,
A Basle.

1646. Decemb. 13. A D. Guido Patin. Resp. 1. Septemb. 1647.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Johann Caspar I Bauhin à Guy Patin, le 28 novembre 1646.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1042
(Consulté le 27.05.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.