L. latine reçue 26.  >
De Hermann Conring,
le 14 mai 1666

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Bibliothèque universitaire de Bâle, cote G2 I 16:186 | LAT

D’Hermann Conring à Guy Patin.

Très vénérable, distingué, entreprenant et honoré ami, [a][1][2]

Voici déjà longtemps que vous et votre fils [3] avez acquis la faveur du prince sérénissime, [4] le plus sage Nestor de notre siècle ; [5] votre présent lui fut en effet extrêmement agréable et aussitôt rangé à l’endroit qu’il méritait dans la Bibliotheca Augusta[1][6] Soyez assuré que cet excellent monarque ne laissera passer aucune occasion de vous bien considérer, vous et les vôtres. Moi aussi, je vous dois et exprime des remerciements. J’ai été séduit par la richesse et la nouveauté des enseignements que contient l’autre livre que vous m’avez envoyé. L’avis que vous m’en avez transmis me paraît hautement probable ; j’en suis encore à examiner de près la question, mais à la fin, je me rangerai entièrement à votre sentence. [2][7][8] Quand mon constat aura tout à fait dissipé mes doutes, je n’hésiterai pas à proclamer publiquement à quel point le monde médical vous est redevable d’avoir éclairci cette énigme. Dieu fasse que vous jouissiez d’une douce vieillesse, afin de continuer à mériter la profonde reconnaissance de la postérité et de tout le genre humain, comme vous avez fait jusqu’ici. Pour ma part, depuis quelque temps, je n’ai rien publié de médical ; je revois maintenant pour la troisième fois ce que j’ai publié jadis de causis antiqui et novi Germanicorum corporum habitus[3][9] Vous l’aurez dès sa parution ; mais ce ne sera pas en simple cadeau, fuerit plus quam Diomedis et Glauci permutatio[4][10][11][12] car ce sera en échange de votre jugement critique sur mon livre.

Votre très attentionné Hermann Conring.

D’Helmstedt, le 14e de mai 1666.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Hermann Conring, le 14 mai 1666

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9085

(Consulté le 14.12.2019)