À André Falconet, le 7 juin 1661, note 1.
Note [1]

« sur la saignée à pratiquer κατ′ιξιν {a} dans les inflammations internes ». {b}


  1. Expression hippocratique que la médecine a ultérieurement utilisée dans deux sens : secundum longitudinem, en incisant la veine dans le sens de sa longueur, ou secundum rectitudinem, en saignant du même côté que la lésion inflammatoire (pleurésie, pneumonie, etc.) ; la seconde interprétation me paraît la meilleure.

  2. Les « inflammations internes » correspondaient globalement aux fièvres (v. note [6], lettre latine 412).

Ni son titre, pourtant singulier, ni le nom de son auteur ne m’ont permis de trouver ce livre dans les catalogues. V. note [5], lettre 577, pour le médecin bourguignon Henri Bourgeois (Henricus Citadinus), possible pseudonyme de Pierre Petit : s’agissait-il d’une supercherie de même farine ?

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 7 juin 1661, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0702&cln=1

(Consulté le 26/02/2024)

Licence Creative Commons