À Charles Spon, le 26 octobre 1643
Note [11]

Première bataille de Newbury (Berkshire), le 20 septembre 1643, remportée par les troupes parlementaires que commandait Robert Devereux, comte d’Essex, contre les troupes royales commandées par Charles ier en personne. Le combat était encore indécis quand le roi, à la surprise de ses ennemis, décida de battre en retraite (Plant).

Le Parlement d’Angleterre (Parliament of England) était l’organe législatif du royaume d’Angleterre. Depuis le milieu du xive s., il était composé de deux chambres : la House of Lords, composée de nobles et de représentants du clergé qui étaient membres de droit ; la House of Commons, composée de roturiers qui étaient élus.

Après l’échec du Short Parliament [Court Parlement] (2 mars-15 mai 1640), le roi Charles ier avait installé, en septembre 1640, le Long Parliament. Il avait la particularité de ne pouvoir être dissous que sur la décision de ses propres membres, ce qui lui permit de traverser les tourments des guerres civiles (qu’il avait lui-même déclenchées et entretenues) et de la République (Commonwealth) jusqu’à la restauration de la royauté (mars 1660), mais en traversant de nombreux remaniements qui lui valurent divers surnoms :

  • Rump Parliament (décembre 1648-avril 1653), v. note [7], lettre 173 ;

  • Barebone’s Parliament (juillet-décembre 1653), v. note [1], lettre 314 ;

  • First Protectorate Parliament (septembre 1654-janvier 1655), v. note [6], lettre 374 ;

  • Second Protectorate Parliament (septembre 1656-février 1658), v. note [18], lettre 446 ;

  • Third Protectorate Parliament (janvier-avril 1659), v. note [30], lettre 554 ;

  • Restored Rump Parliament (mai-octobre 1659), v. note [7], lettre 564.

Au Long Parliament succédèrent les deux parlements de la restauration :

  • Convention Parliament (avril-décembre 1660), v. note [15], lettre 595 ;

  • Cavalier Parliament (1661-1679), v. note [1], lettre 699.
  • Imprimer cette note
    Citer cette note

    x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 octobre 1643. Note 11

    Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0095&cln=11

    (Consulté le 02.12.2022)

    Licence Creative Commons