À André Falconet, le 5 mars 1660, note 15.
Note [15]

« et là s’exprime l’injustice des dieux » (v. note [179], lettre 166).

V. note [7], lettre 564, pour le Restored Rump Parliament reconstitué en mars 1659 pour accompagner la dissolution du Protectorat (4 juin suivant). Le 16 décembre, il avait dû, sur l’ordre de Monck (v. note [2], lettre 585), admettre les parlementaires exclus à la fin de novembre 1648 (purge dite de Thomas Pride, l’un des signataires de la condamnation à mort de Charles ier) pour reconstituer le Long Parliament qui vota sa propre dissolution le 6 mars 1660 (v. note [11], lettre 95) en appelant à de nouvelles élections ; elles aboutirent à la formation du Convention Parliament, pro-royaliste, dont la première assemblée eut lieu le 15 avril (Plant).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 5 mars 1660, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0595&cln=15

(Consulté le 05/03/2024)

Licence Creative Commons