À Johannes Antonides Vander Linden, le 31 août 1657
Note [13]

V. note [26], lettre 484, pour l’Introductio in universam Artem medicam… [Introduction à l’Art médical complet…] d’Hermann Conring, que Sebastian Scheffer a extraite de ses leçons publiques (Helmstedt, 1654), et dont la page 147 contient ce propos sur Lazare Rivière :

Priusquam vero à Gallis discedamus, duo adhuc commemorandi veniunt. Alter est Hieronymus Montuus […]. Alter est Lazarus Riverius, qui hodieque in Gallia Provinciali vivit, quum antea aliquandiu Monspessuli docuisset. Cujus Practici libri cum Observationibus utut luculente ostendant, propria experientia non multa adeo illum observasse, sed ex aliis plæraque transcripsisse, cumprimis ex Sennerto, licet id ipse dissimulet ; habet tamen etiam quædam propria non contemnenda. Quanquam multum commodi exinde nemo haurire possit. In veterum certe lectione plane est hospes.

[Mais avant d’en finir avec les auteurs français, deux me viennent encore en mémoire. L’un est Jérôme de Monteux {a} (…). L’autre est Lazare Rivière qui a enseigné quelque temps à Montpellier et qui vit maintenant en Provence. Ses livres de pratique avec observations montreraient pourtant avec éclat qu’il n’a pas observé grand-chose de sa propre expérience, mais qu’il a beaucoup recopié d’autres auteurs, Sennert en tout premier, et il s’est permis de le dissimuler ; il s’y trouve pourtant aussi du sien propre qui n’est pas à mépriser. Pourtant, nul ne peut y puiser grand profit. Il est certainement tout à fait étranger à la lecture des anciens].


  1. Docteur de l’Université de Montpellier, médecin et chirurgien à Lyon au xvie s.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 31 août 1657. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1121&cln=13

(Consulté le 17.10.2019)

Licence Creative Commons