Annexe : Déboires de Carolus
Note [142]

V. note [32], lettre 146, pour cette splendide édition illustrée du Stultitiæ laus (Μωριας Εγκωμιον) d’Érasme (Bâle, 1676).

Johann Froben (Hammelburg, Franconie 1460-Bâle 1527), très célèbre imprimeur de Bâle, a notamment été l’éditeur et l’ami d’Érasme. Son fils Jérôme (v. notule {a}, note [18], lettre 152) et ses petits-fils ont poursuivi la haute tradition typographique des Froben.

Hans Holbein (Johannes Holbenius, Augsbourg vers 1460-Issenheim, Alsace 1524), dit l’Ancien, pour le distinguer de son fils (1497-1543), a dû une grande part de son renom posthume à ses illustrations manuscrites de l’Éloge de la folie que Charles Patin a fait reproduire et imprimer pour la première fois dans son édition de 1676.

Ce premier extrait (Dedicatio, pages a 3 vo‑a 4 vo) donne une première idée du latin de Carolus. Les suivants (ainsi que son Autobiographie publiée en 1682) confirment son tour précieux, sinon prétentieux, qui oblige le traducteur à la simplification et à quelques interprétations plus au moins hasardeuses, en faisant le sacrifice de quelques-unes de ses subtilités.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Déboires de Carolus. Note 142

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8010&cln=142

(Consulté le 24.09.2022)

Licence Creative Commons