À Charles Spon, le 18 juin 1658
Note [16]

Frère cadet de Gaspard iii, tué à Charenton en 1649 (v. note [3], lettre 165), le comte Jean de Coligny, marquis de Saligny (1617-1686) avait commencé comme page, puis mousquetaire de Richelieu. Mestre de camp du régiment d’Enghien en 1649, il avait suivi Condé jusqu’à la paix des Pyrénées. Coligny rallia ensuite la Couronne et brilla lors de la bataille du Saint-Gotthard contre les Turcs en 1664 (v. note [3], lettre 791). Il a laissé des mémoires.

Les autres condéens capturés que nommait ici Guy Patin sont : François-Henri de Montmorency comte de Bouteville (v. note [49], lettre 222) ; Henri de Foix, comte de Meille (mort en 1658) ; Guillaume de Pechpeyrou-Comminges, comte de Guitaut (1626-1685), aide de camp de Condé, ami et correspondant de Mme de Sévigné, et neveu de François de Pechpeyrou, sieur de Guitaut (v. note [22], lettre 223) ; Henri de La Chapelle, marquis de La Roche-Giffart.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 juin 1658. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0528&cln=16

(Consulté le 25.09.2020)

Licence Creative Commons