À André Falconet, le 27 avril 1660
Note [16]

Théophile Raynaud : Sanctus Georgius Cappadox Μεγαλομαρτυρ personalis et symbolicus… [Saint Georges de Cappadoce, mégalo-martyr, au propre comme au figuré…] (Lyon, Guillaume Barbier, 1661, petit in‑fo de 92 pages). L’ouvrage, composé de 38 chapitres, est dédié à Jean Perrault (v. note [3], lettre 215), baron de Chaigny, Augeruille, etc., président de la Chambre des comptes ; l’autorisation légale d’imprimer est datée du 15 juin 1661.

Georges de Cappadoce, « athlète du Christ », est un saint légendaire qui, après avoir terrassé un dragon, aurait subi un effroyable martyre sous l’empereur Dioclétien (ive s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 avril 1660. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0605&cln=16

(Consulté le 24.02.2021)

Licence Creative Commons