À Charles Spon, le 16 septembre 1653
Note [19]

Thomæ Bartholini Doctoris et Prof. Regii Dubia anatomica, de lacteis thoracicis et an hepatis funus immutet medendi methodum, publice proposita respondente Henrico Martini à Moinichem die 29. Junii mdcliii. [Doutes anatomiques de Thomas Bartholin, docteur et professeur royal, sur les vaisseaux lactés du thorax et sur la question de savoir si les funérailles du foie modifient la méthode de remédier ; publiquement soumis le 29 juin 1653 ; répondant Henrik von Möinichem] (Copenhague, Melchior Martzan, 1653, in‑4o ; et la même année à Paris avec les Opusucla antomica nova de Jean ii Riolan, v. note [16], lettre 308), avec cette dédicace, à Guy Patin :

Guidoni Patino, Bellovaco, Doctori Medico Parisiensi, Plane erudito, Nuper Décano, Amico veteri, L.M.Q.D., {a} Thomas Bartholinus.

[Thomas Bartholin a dédié de bon cœur et légitimement ce livre à Guy Patin, natif de Beauvaisis, docteur en médecine de Paris, tout à fait savant, naguère doyen, ami de longue date]. {b}


  1. Lubens MeritoQue Dedicavit.

  2. Patin en a remercié Bartholin, sans grande effusion, au début (note [1]) de sa lettre du 12 septembre 1653 puis à nouveau, mais plus disertement dans celle du 26 septembre suivant.

Cette thèse est en grande partie dirigée contre Riolan ; Bartholin y donne une bonne description des conduits lactifères de la mamelle.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 septembre 1653. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0325&cln=19

(Consulté le 21.11.2019)

Licence Creative Commons