Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 10 manuscrit
Note [19]

« de l’utérus : la rétention de la semence ».

Simagrées : « certaines façons affectées ; petites grimaces, minauderie vicieuse, affectation de gestes et de contenances qui rendent une personne ridicule. Les précieuses font mille simagrées pour paraître plus belles, plus aimables. Les gens de bon goût se moquent de ces impertinentes simagrées. Ces grimaces et ces petites simagrées donnent de la pointe au mérite d’une jolie personne et la font valoir » (Trévoux).

V. notes :

  • [1] du Traité de la Conservation de santé (chapitre viii), pour ce qu’on entendait par la semence féminine, et pour sa physiologie et sa pathologie ;

  • [10], lettre 490, pour l’hystérie ou métromanie (ici qualifiée de renversement de l’esprit), qu’on croyait alors généralement causée par la rétention des règles (aménorrhée) ;

  • [36] de L’Homme n’est que maladie pour le détail de ses manifestations et de ses causes ;

  • [1], lettre 18, pour la diablerie du couvent de Loudun (1633-1634), que les esprits raisonnables attribuaient à l’hystérie des religieuses (et à la perfidie de Richelieu).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 10 manuscrit. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8211&cln=19

(Consulté le 30.06.2022)

Licence Creative Commons