À Claude II Belin, le 12 août 1643
Note [2]

Louis Potier, marquis de Gesvres (1610-1643), maréchal de camp, était le fils aîné de René Potier, comte puis duc de Tresmes (v. note [20], lettre 216). Louis était mort au siège de Thionville (v. note [4], lettre 85) où il s’était couvert de gloire : il ne reçut pas moins de 41 blessures avant d’être tué par l’explosion d’une mine.

Jean de Gassion (mort en 1647, v. note [7], lettre 31) avait été grièvement blessé ; il reçut le bâton de maréchal le 17 novembre 1643, en même temps que Turenne.

Gaspard iv de Coligny (Châtillon-sur-Loing 1620-Vincennes 8 février 1649) était le second fils de Gaspard iii de Coligny, le maréchal de Châtillon (v. note [12], lettre 22). Il a porté le titre de marquis d’Andelot jusqu’à la mort de son frère aîné Maurice (mai 1644, v. note [20], lettre 98) qui le fit devenir marquis puis duc de Châtillon (à la mort de son père en janvier 1646). Fidèle compagnon d’armes du Grand Condé, il fut nommé lieutenant général en 1648. En 1645, il épousa Élisabeth-Angélique de Montmorency (v. note [74], lettre 166). Les lettres de 1649 ont décrit sa mort au cours du combat de Charenton.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 août 1643. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0089&cln=2

(Consulté le 12.07.2020)

Licence Creative Commons