À Charles Spon, le 16 juillet 1658
Note [2]

Le Simplicii Commentarius in Enchiridon Epicteti, cum versione H. Wolfii et Cl. Salmasii notis [Commentaire de Simplicius sur l’Enchiridion d’Épictète, avec la traduction de H. Wolfius et les notes de Cl. Saumaise] (Leyde, Jean Maire, 1640, in‑4o) a été suivi, mais bien plus tard, des Epicteti Manuale et Sententiæ, quibus accedunt Tabula Cebetis… in linguam latinam conversa a Marco Meibomio ; subiiciuntur eiusdem Notæ, Emendationes Claudii Salmasii in Epictetum…, cura Hadriani Relandi [Manuel et pensées d’Épictète, avec le Tableau de Cébes… traduits en latin par Marcus Meibomius ; s’y ajoutent les notes du même, et les corrections de Saumaise sur Épictète…, par les soins d’Hadrianus Relandus] (Utrecht, Gulielmus Broedelet, 1711, in‑4o).

V. note [42], lettre 286, pour Arrien qui, outre son Anabase sur l’histoire d’Alexandre le Grand, a laissé ce Manuel sur la philosophie d’Épictète.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 juillet 1658. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0530&cln=2

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons