À Johann Theodor Schenck, le 6 novembre 1666
Note [2]

V. notes [4], lettre latine 52, pour l’Historia de Sero sanguinis [Essai sur le Sérum du sang] (Iéna, 1663), et [4], lettre latine 295, pour l’Historia plantarum generalis [Histoire générale des plantes] (Iéna, 1656) de Johann Theodor Schenck. Guy Patin attendait ces deux ouvrages depuis déjà plus de deux ans ; il n’en a accusé réception qu’au début de sa lettre à Schenck du 28 février 1669, car ils étaient restés longuement bloqués à Francfort puis à Paris (en raison des procédures que les libraires y avaient engagées contre Charles Patin et son père, v. les Déboires de Carolus).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Theodor Schenck, le 6 novembre 1666. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1446&cln=2

(Consulté le 17.04.2021)

Licence Creative Commons