À Charles Spon, le 1er mai 1654, note 22.
Note [22]

  • Io. Baptistæ Carcani Mediolanen. Medici, Anatomen in Florentissima Tricinensi Academia publice profitentis, Anatomici Libri ii. In quorum altero de Cordis vasorum in fœtu unione pertractatur, ostenditurque hac in re explicanda, solum Galenum veritatis scopum attigisse, reliquos omnes Anatomicos lapsos fuisse : Ad celeberrimum atque Excell. Nicolaum Boldonium, Provinciæ Mediol. Protophysicum. In altero de Musculis, Palpebrarum atque oculorum motibus deservientibus, accurate disseritur, Ad Zachariam Caimum Philosophum ac Medicum præstantissimum.

    [Deux Livres anatomiques de Io. Baptista Carcanus, {a} natif de Milan, professeur public d’anatomie en la très florissante Université de Pise. Le premier explore attentivement l’union des vaisseaux du cœur chez le fœtus, {b} et démontre que pour l’expliquer, Galien est le seul à avoir touché la cible de la vérité, et que tous les autres anatomistes se sont trompés ; dédié au très célèbre et excellent Nicolaus Boldonius, premier médecin du Milanais. Le second expose précisément les muscles présidant aux mouvements des paupières et des yeux ; dédié à Zacharias Caimus, très éminent philosophe et médecin]. {c}

  • Cæsaris Cremonini Centensis in Schola Patavina Philosophi primæ Sedis. Tractatus tres. Primus est de sensibus externis. Secundus de sensibus internis. Tertius de facultate appetitiva. Opuscula hæc revidit Troylus Lancetta Authoris discipulus, et adnotationes confecit in margine.

    [Trois traités de Cesare Cremonini de Cento {d}  : 1. sur les sens externes ; 2. sur les sens internes ; 3. sur l’instinct naturel. Troylus Lancetta, disciple de l’auteur, a révisé ces opuscules et y a mis des annotations marginales]. {e}


    1. Giambattista Carcano Leone (1538-1606), disciple et ancien aide d’anatomie de Gabriel Fallope (v. note [16], lettre 427)

    2. Canal artériel qui réunit l’aorte, issue du ventricule gauche, à l’artère pulmonaire, issue du ventricule droit, court-circuitant les poumons durant la circulation fœtale et s’oblitérant normalement à la naissance.

    3. Pavie, Hieronymus Bartholum, 1574, in‑4o de 88 pages.

    4. V. note [28], lettre 291.

    5. Venise, Guerili, 1644, in‑4o de 248 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er mai 1654, note 22.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0348&cln=22

(Consulté le 13/07/2024)

Licence Creative Commons