À Charles Spon, le 16 novembre 1655
Note [25]

Catarrheuse veut dire propice à la survenue de catarrhes (v. note [12], lettre 121).

Guillaume Sauvageon avait donné plusieurs éditions de la Pharmacopée de Bauderon [v. note [15], lettre 15] revue, corrigée et augmentée avec un traité des plus usités et célèbres médicaments chimiques (Paris, Jean Jost, 1650, in‑8o ; Rouen, D. Ferrand, 1651, in‑8o ; Toulouse, Arnaud Colomiez, 1654, in‑8o ; Lyon, La Rivière, 1655, in‑8o) ; je n’ai pas trouvé son édition latine des Opera chirurgica de Fabrice d’Aquapendente (v. note [14], lettre 113).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1655. Note 25

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0426&cln=25

(Consulté le 28.02.2021)

Licence Creative Commons