À Charles Spon, le 16 novembre 1655
Note [25]

Catarrheuse veut ici dire « propice à la survenue de catarrhes » (v. note [12], lettre 121).

V. note [2], lettre 36, pour Guillaume Sauvageon et la première (Paris, 1638) de plusieurs éditions qu’il a données de la Pharmacopée de Brice Bauderon (v. note [15], lettre 15). Je n’ai pas trouvé son édition latine des Opera chirurgica [Œuvres chirurgicales] de Fabrice d’Aquapendente (v. note [14], lettre 113). Il ne reste aucune lettre de la correspondance que Huy Patin a eue avec Bauderon.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1655. Note 25

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0426&cln=25

(Consulté le 09.12.2022)

Licence Creative Commons