À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665
Note [27]

Page 85 (Paris, 1646), livre i, chapitre xxxiv, De Scammonio et Diagridio [La Scammonée (v. note [4], lettre 172) et le Diagrède (suc de la scammonée)], deux requêtes.

  • Ligne 2 (§ 10), supprimer l’abréviation, remplacer etiam [aussi] par est, diagridium par diagredium et tam diu par tamdiu, et ajouter facile dans :

    Scamm. tam diu bonum, etiam diagridium exolescit.

    Scammonium tamdiu bonum est, diagredium facile exolescit.

    [La scammonée demeure longtemps bonne, le diagrède se périme facilement].

  • Ligne 33 (§ 15), remplacer siquidem Helleb. par si quidem Helleboro, et Orib. par Oribasius, dans ce passage à propos de la scammonée :

    Est autem purgans procul dubio furiosum, quale Helleborus, et siquidem Helleb. (si quidem Helleboro) nocentius. Hinc Orib. (Oribasius) scribit, omnium purgantium violentiss. esse.

    [Elle purge furieusement, sans aucun doute, comme l’ellébore, si même elle n’est pas plus nocive que l’ellébore. Là-dessus, Oribase {a} écrit qu’elle est le plus violent de tous les purgatifs].


    1. V. note [9], lettre latine 61.

La réédition de Francfort (1667, pages 68‑69) a appliqué ces deux corrections, mais sans changer diagridium en diagredium, et en maintenant les abréviations Helleb. et Orib.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 24 mai 1665. Note 27

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1384&cln=27

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons