À Hugues II de Salins, le 30 avril 1655, note 29.
Note [29]

Historia Gotthorum Vandalorum et Langobardorum ; ab Hugone Grotio partim versa, partim in ordine digesta. Præmissa sunt ejusdem Prolegomena. Ubi Regum Gotthorum Ordo et Chronologia, cum Elogiis. Accedunt Nomina appellativa et verba Gotthica, Vandalica, Langobardica, cum Explicatione. Auctorum omnium ordinem Tabula Contentorum indicat.

[Histoire des Goths, des Vandales et des Lombards {a} par Hugo Grotius, {b} partie traduite, partie mise en ordre ; {c} précédée de ses Prolégomènes, où figurent la succession, la chronologie et les éloges des rois goths ; avec les noms communs et les mots goths, vandales et lombards, et leur explication. La table des matières fournit la liste de tous les auteurs cités].


  1. « Les Lombards étaient d’anciens peuples de Germanie, qui habitaient dans le pays qu’on nomme maintenant la Nouvelle Marche de Brandebourg [Prusse]. Ils prirent leur nom, selon quelques-uns, de leurs longues barbes, et selon d’autres, de leurs longues pertuisanes, ou hallebardes, qu’ils appellaient Barden ; […] mais on a donné surtout ce nom à ceux qui s’établirent en Italie, et y formèrent une monarchie puissante dans la Gaule cisalpine, à laquelle ils firent perdre son nom, pour lui donner celui de Lombardie » (Trévoux).

    Les Goths (Gotthi ou Gothi) peuplaient originellement la Suède, et les Vandales, la rive méridionale de la mer Baltique. Les souverains de Suède étaient roi ou reine Suecorum, Gothorum, Vandalorum [des Suédois, Goths et Vandales].

  2. V. note [2], lettre 53.

  3. Ce livre est une adaptation et prolongation de la « Gothique de Procope », accompagnée de remarques savantes sur les antiquités des peuples du Nord.

    Procope, historien grec du vie s. originaire de Césarée en Palestine, a notamment laissé cette Histoire en huit livres (v. note [1], lettre 536) contenant le récit des guerres de Justinien contre les Perses, les Vandales et les Goths.

  4. Amsterdam, Louis Elsevier, 1655, in‑8o de 932 pages (première édition).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 30 avril 1655, note 29.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0401&cln=29

(Consulté le 21/02/2024)

Licence Creative Commons