À Charles Spon, le 9 novembre 1642
Note [3]

Lazare Meyssonnier : Nova et arcana doctrina febrium, quam ex sectione vivorum et mortuorum animalium, analysi quæ fit ignis et aquæ beneficio, omnium propemodum seculorum observatione historico-medica, corporum, morborum, et remediorum demonstrationibus certis et perspicuis concinnavit Lazarus Meyssonnierius,… Opus… quod utriusque pentagoni commentarium et clavem iure dixeris [Nouvelle et secrète doctrine des fièvres, que Lazare Meyssonnier a tirée de la dissection des animaux vivants et morts, de l’analyse qui se fait à l’aide du feu et de l’eau, de l’observation historico-médicale de presque tous les siècles, de démonstrations certaines et claires des corps, des maladies et des remèdes… Ouvrage… que vous aurez dit être à la fois le commentaire et la clef du pentagone] (Lyon, Pierre Prost, 1641, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 novembre 1642. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0072&cln=3

(Consulté le 13.04.2021)

Licence Creative Commons