À Hugues II de Salins, le 16 octobre 1665, note 3.
Note [3]

Denis Joncquet : {a}

Hortus Regius. Pars prior.

[Le Jardin royal. {b} Première partie]. {c}


  1. Dionysius Ioncquet Doct. Med. Paris. Reg. Ord. et Horti Regi Botanicus Professor [Denis Joncquet (v. note [13], lettre 549), docteur en médecine de Paris et médecin ordinaire du roi, et professeur de botanique du Jardin royal] est auteur de la préface Benevolo Lectori [Au bienveillant lecteur].

  2. V. note [4], lettre 60.

  3. Paris, Dionysius Langlois, 1665, in‑fo illustré de 188 pages : liste alphabétique des quelque quatre mille plantes cultivées dans le Jardin, dédiée au roi par son premier médecin, François Vallot (v. note [28], lettre 223), administrateur du Jardin.

    La seconde partie n’a pas été publiée, mais Jonquet l’a ainsi annoncée à la fin de son avis au lecteur :

    Donec exactissima sedulitate, evolvat Pars posterior, reliquas Floræ et Hesperidum opes, Bacchi et Pomonæ fructus varios, novasque explorationes Naturæ vegetantis, quales promittunt Exteri, aut a novis utriusque Indiæ Coloniis expectamus, quas armis, consilio et instructissima navigatione Potentissimus Imperantium constituit.

    [Ensuite, en y mettant le plus soigneux empressement, la deuxième partie déploiera les richesses de Flore et des Hespérides, les divers fruits de Bacchus et de Pomone, {i} et les nouvelles découvertes de la Nature végétale que promettent les pays étrangers, ou que nous attendons des nouvelles colonies des deux Indes, {ii} établies par les armes, la prudence politique et la marine parfaitement pourvue du plus puissant des monarques].

    1. La Nymphe Pomone est la divinité des fruits. V. notes [5], lettre 859, pour sa sœur Flore, [54], notule {b}, du Patiniana I‑4 pour les Hespérides et leur jardin, et [23], lettre 260, pour Bacchus, dieu de la vigne et du vin.

    2. Orientales et Occidentales.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 16 octobre 1665, note 3.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0841&cln=3

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons