À Thomas Bartholin, le 14 septembre 1662
Note [3]

Œconomia Hippocratis, alphabeti serie distincta. Opus non solum tyronibus sed etiam Apollineæ mystagogis, et e superiore loco docentibus longè utilissimum. In quo dictionum apud Hippocratem omnium, præsertim obscuriorum quæ κατα γλωσσαν appellantur, usus explicatur, et velut ex amplissimo penu depromitur : ita ut Lexici, et Concordantiarum Hippocratearum vicem implere possit. Anutio Foesio Mediomatrico Medico Authore… [Économie d’Hippocrate, rangée dans l’ordre alphabétique. Ouvrage qui est de loin le plus utile non seulement aux étudiants, mais aussi à ceux qui initient aux secrets d’Apollon (dieu de la médecine, v. note [8], lettre 997) et qui enseignent du haut de la chaire. Où est expliqué l’emploi chez Hippocrate de toutes les expressions, surtout les plus obscures qu’on appelle les provincialismes, et à la manière dont on puise dans un gigantesque garde-manger ; au point qu’il peut remplir le rôle de lexique et de grand dictionnaire hippocratique. Par Anuce Foës, médecin de Metz…] (Genève, Samuel Chouët, 1662, in‑8o ; v. note [23], lettre 7, pour la précédente édition Francfort, 1588, avec un titre un peu différent).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Thomas Bartholin, le 14 septembre 1662. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1242&cln=3

(Consulté le 13.12.2019)

Licence Creative Commons