À Charles Spon, le 23 novembre 1657
Note [34]

Pierre Le Large, fils de Jacques, chirurgien de Saint-Côme (v. note [18], lettre 285), natif de Paris, allait être reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en janvier 1659.

Il avait disputé sa thèse cardinale, Estne recta quædam methodus medendi omnium saluberrima ? [La droite méthode pour remédier n’est-elle pas la plus saine de toutes ?] (affirmative), sous la présidence de Jean iii Des Gorris (v. note [9], lettre 458) le 22 février 1657. Sa seconde quodlibétaire, sous la présidence d’Étienne Bachot (v. note [33], lettre 336), allait avoir lieu le 14 février 1658 sur la question An affectibus Melancholicis Manna ? [La manne convient-elle dans les affections mélancoliques ?] (négative) ; François Guénault (v. note [21], lettre 80) était l’un des neuf Domini Doctores disputaturi [examinateurs], mais n’en était pas dédicataire.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 novembre 1657. Note 34

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0504&cln=34

(Consulté le 08.08.2022)

Licence Creative Commons