À Claude II Belin, le 28 octobre 1631
Note [35]

Barthélemy Barralis (Gap 1579-Paris 3 juin 1659), docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1617, avait été médecin ordinaire de la reine Margot (première épouse de Henri iv, v. note [4], lettre latine 456) et accédait à cette fonction auprès de Louis xiii (Baron). Il a laissé les :

Paradoxes de la peste, où il est montré clairement comme on peut vivre et demeurer dans les villes infectées, sans crainte de la contagion. {a} Traduits en français de l’italien de Sylvestre Facio par B. Barralis, docteur régent en la Faculté de médecine de Paris. {b}


  1. La peste, v. note [6], lettre 7.

  2. Paris, Fleury Bourriquant, 1620, in‑8o ; ouvrage composé sous forme de dialogues répartis en sept journées, dédié à « Monsieur Hérouard [v. note [30], lettre 117] chevalier, seigneur de Vaugrigneuse, conseiller au Conseil d’État et premier médecin du roi ».

Dans les Commentaires de son décanat, Guy Patin a détaillé le cursus académique de Charles Barralis, fils de Barthélemy, docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1652.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 28 octobre 1631. Note 35

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0006&cln=35

(Consulté le 01.02.2023)

Licence Creative Commons