À Charles Spon, le 31 janvier 1653, note 4.
Note [4]

Vitæ ac mortis humanæ Terminalia a Deo Metatore constituta. Lucubratio R. P. Theophili Raynaudi ex Soc. Iesu.

[Terminalies {a} de la vie et de la mort des hommes établies par Dieu qui mesure. Élucubration {b} du R.P. Théophile Raynaud {c} de la Compagnie de Jésus]. {d}


  1. Fêtes en l’honneur du dieu Terme (Terminus), qui préside aux bornes.

  2. Fruit des veilles studieuses (v. note [2], lettre de François Citois datée du 17 juin 1639).

  3. V. note [8], lettre 71.

  4. Aix, Monerius, 1652, in‑8o ; réédité dans le tome 13 des Opera omnia (Lyon, 1665, pages 195‑289.

V. note [4], lettre 304, pour le second livret du P. Théophile que recherchait René Moreau.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 31 janvier 1653, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0302&cln=4

(Consulté le 24/04/2024)

Licence Creative Commons