À Johann Georg Volckamer, le 25 février 1661
Note [4]

Ces « Thèses universitaires » correspondaient sans doute au Collegium anatomicum. Clarissimorum Virorum Julii Jasolini Locri, Marci Aurelii Severini Thurii, Bartholomæi Cabrolii Aquitani, per quos singulos collatæ operæ posteriore paginæ facie patescent. Collect. et Promot. Ioanne Georgio Volcamero Norimbergensis Reipublicæ Med. [Collège anatomique. Recueil des œuvres des très distingués Giulio Jasolini (v. note [5], lettre latine 16), Marco Aurelio Severino (v. note [31], lettre 150), Barthélemy Cabrol (Técou 1529-Gaillac 1603, chirurgien et professeur d’anatomie à Montpellier), dont la liste complète est présentée sur la page suivante. Réunies et éditées par Johann Georg Volckamer, médecin de la République de Nuremberg] (Hanovre, Jean Aubry, 1654, in‑4o et Francfort, Hermann von Sande, 1668, in‑4o). Les nombreuses thèses anatomiques que contient ce recueil concernent essentiellement l’accumulation de graisse et de liquide (péricardite) autour du cœur, les voies biliaires et l’ostéologie.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 25 février 1661. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1190&cln=4

(Consulté le 16.10.2019)

Licence Creative Commons