À André Falconet, le 23 juillet 1671
Note [5]

Philippe-Charles, duc d’Anjou, était le cinquième enfant du couple royal, né le 5 août 1668 (v. note [4], lettre 932), mort le 10 juillet 1671, tandis que Louis xiv était à Compiègne (vinfra note [8]). Malgré sa mauvaise santé, le premier médecin, Antoine Vallot, avait rejoint la cour en Flandre au mois de juin (v. note [3], lettre 1002). Antoine D’Aquin suppléait à ses absences auprès du roi. Pour soigner le petit duc d’Anjou, Vallot avait dû précéder la cour à Saint-Germain car elle n’y revint que le 13 juillet.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 23 juillet 1671. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1003&cln=5

(Consulté le 13.07.2020)

Licence Creative Commons