À Johann Georg Volckamer, le 11 juin 1655, note 5.
Note [5]

Par opposition aux maladies externes, qui touchent la peau et les os, les maladies internes affectent les viscères ou parties profondes et molles du corps humain.

V. note [37], lettre 514, pour la quatrième édition posthume (Paris, 1658) de l’Encheiridium anatomicum et pathologicum [Manuel anatomique et pathologique] de Jean ii Riolan. Sans correspondre à ce qu’annonçait Guy Patin, les huit additions sont intitulées :

  1. Nova Ventris Inferioris Administratio Anatomica : et quid ex illa notandum in Abdomine et Thorace [Nouvelle organisation anatomique du bas-ventre ; et remarques sur ce qui en provient dans l’abdomen et dans le thorax] (page 481) ;

  2. Commentatio adversus novum de Venis Lacteis Commentum [Commentaire contre la nouvelle fiction au sujet des veines lactées] (page 493), ultime et pathétique attaque imprimée de Riolan contre Jean Pecquet et Thomas Bartholin ;

  3. Additamentum in quo declaratur Riolani Iudicium generale, de motu Sanguinis in Brutis, et Homine [Addition où est déclaré le jugement général de Riolan sur le mouvement du sang chez les animaux et chez l’homme] (page 504) ;

  4. De Unguibus [Des Ongles] (page 566) ;

  5. De Pilis [Des Poils] (page 572) ;

  6. De Valvulis Venarum [Des Valvules veineuses] (page 596) ;

  7. Tractatus de Anatomia Pneumatica [Traité de l’Anatomie pneumatique] (page 603) ;

  8. Nobilis Viri Caroli Arturi Plesij, Doctoris Medici Abrincensis, Observatio non vulgaris [Observation peu commune du noble Charles Arthur du Plessis, docteur en médecine d’Avranches] (sept pages non numérotées, tout à la fin du livre), sur une fistule cicatricielle apparue à la suite d’une cystotomie.

Dans le sommaire, le Præmonitio as Lectorem et Auditorem [Avertissement au lecteur et à l’auditeur] est assorti de ce sous-titre : ubi de Viro Cl. Dom. Simone Pietreo, Doctore Medico Parisiensi, et Professore Regio [où il est question de très brillant M. Simon ii Piètre, docteur en médecine de Paris et professeur royal] (v. notes [5], lettre 15, et [25], lettre 150, pour les élogieux propos qui y sont contenus).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 11 juin 1655, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1070&cln=5

(Consulté le 05/03/2024)

Licence Creative Commons