À Johannes Antonides Vander Linden, le 30 mai 1659
Note [5]

En 1659, au moins quatre ouvrages ont développé la controverse qui a succédé à la parution de la Georgii Hornii Dissertatio de vera ætate mundi, qua sententia illorum refellitur qui statuunt natale mundi tempus annis minimum 1440, vulgarem aeram anticipare [Dissertation de Georg Horn (v. note [6], lettre 354) sur l’âge véritable du monde, où sont réfutés ceux qui décrètent que l’origine du monde date d’au moins 1 440 ans avant notre ère] (Leyde, Johannes Elsevier et Petrus Leffen, 1659, in‑4o) :

  • Isaaci Vossii Castigationes ad scriptum Georgii Hornii de ætate Mundi [Blâmes d’Isaac Vossius (v. note [19], lettre 220) contre l’écrit de Georg Horn sur l’âge du monde] (La Haye, Adriaan Vlacq, 1659, in‑4o) ;

  • Georgii Hornii Defensio dissertationis de vera ætate mundi, contra castigationes Isaaci Vossii [Défense de la dissertation de Georg Horn sur l’âge véritable du monde, contre les blâmes d’Isaac Vossius] (Leyde, Johannes Elsevier et Petrus Leffen, 1659, in‑4o) ;

  • Isaaci Vossii auctarium castigationum ad scriptum Geogii Hornii de ætate Mundi [Surcroît de blâmes d’Isaac Vossius contre l’écrit de Georg Horn sur l’âge du monde] (La Haye, Adriaan Vlacq, 1659, in‑4o) ;

  • Georgii Hornii Auctarium defensionis pro vera ætate mundi [Supplément à la défense de Georg Horn en faveur du véritable âge du monde] (Leyde, Johannes Elsevier, 1659, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 30 mai 1659. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1157&cln=5

(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons