À Charles Spon, le 16 janvier 1652, note 6.
Note [6]

Rerum medicinalium novæ Hispaniæ Thesaurus, seu plantarum, animalium, mineralium Mexicanorum Historia ex Francisci Hernandez Novi Orbis Medici Primarii relationibus in ipsa Mexicana Urbe conscriptis a Nardo Antonio Reccho Monte Corvinate Cath. Maiest. Medico et Neap. Regni Archiatro Generali Jussu Philippi ii. Hisp. Ind. etc. Regis, Collecta ac in ordinem digesta a Ioanne Terrentio Lynceo Constantiense Germano Philosopho ac Medico. Notis illustrata Nunc primum in Naturalium rerum Studiosorum gratiam lucubrationibus Lynceorum publici juris facta. Quibus jam excussis accessere demum alia quorum omnium Synopsis sequenti pagina ponitur. Opus duobus voluminibus divisum, Philippo iiii. Regi Catholico Magno Hipsaniarum utriusque Siciliæ et Indiarum etc. Monarchæ dicatum.

[Trésor des substances médicinales de la Nouvelle-Espagne, ou Histoire des plantes, animaux et minéraux du Mexique, tirée des relations de Francisco Hernandez, premier médecin du Nouveau Monde. {a} Nardo Antonio Recchi, natif de Montecorvino, médecin de Sa Majesté catholique et archiatre général du royaume de Naples, {b} les a transcrites à Mexico même, sur l’ordre de Philippe ii, roi d’Espagne, des Indes, etc. Histoire colligée et mise en ordre par Johannes Terrentius Constantinensis, {b} lyncéen, {c} médecin et philosophe allemand. La voici pour la première fois illustrée de notes pour l’agrément de ceux qui étudient l’histoire naturelle, établie par les travaux nocturnes des lyncéens titulaires. La page suivante {d} donne le synopsis de toutes les autres parties qu’ils ont ajoutées à celles qui ont été précédemment imprimées. Ouvrage divisé en deux volumes, dédié à Philippe iv, grand roi catholique, monarque des Espagnes, des Deux-Siciles et des Indes, etc.] {e}


  1. Philippe ii, roi d’Espagne, avait demandé au médecin espagnol Francisco Hernandez (Tolède 1514-1587) de se rendre au Mexique (alors appelé Nouvelle-Espagne) pour recueillir les richesses naturelles de ce pays. Surnommé el Plinio de Nuevo Mundo [le Pline du Nouveau Monde], il rédigea ses observations, mais ne parvint pas à en obtenir la publication. Elles parurent après sa mort sous le titre de Cuatro libros de la naturaleza y virtutes medicinales de las plantas y animales de la nueva España [Quatre livres sur la nature et les vertus médicinales des plantes et animaux de Nouvelle-Espagne] (Mexico, 1615, in‑4o), ouvrage devenu introuvable qui a été réédité à par Nicolas Leon (Morelia [ville située au centre du Mexique], José Rosario Bravo, 1888).

  2. Nardo Antonio Recchi (1540-1595).

  3. Johann Schreck (Bingen 1576-Pékin 1630), médecin, missionnaire et érudit jésuite, est aussi connu sous les noms latin de Johannes Teerentius (Terrenz) Constantiensis, et chinois de Deng Yuhan Hanpo et Deng Zhen Lohan.

  4. Membre de l’Académie romaine des Lynx, v. seconde notule {a}, note [35] du Naudæana 2.

  5. Iacobus Mascardus typographus lectoris [L’imprimeur Giacoppo Mascardi aux lecteurs].

  6. Rome, Vitali Maschardi, 1651, 2 volumes in‑fo ; précédente édition ibid. et id. 1649. Les catalogues que j’ai consultés donnent une toute première édition parue à Rome, chez Jac. Mascardi, en 1628-1630.

V. note [5] de l’Observation vii sur les apothicaires pour un extrait de cet ouvrage, à propos du bézoard mexicain.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 janvier 1652, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0279&cln=6

(Consulté le 24/04/2024)

Licence Creative Commons