Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 14
Note [6]

Le potus divinus [breuvage divin] est une boisson qu’Ambroise Paré a décrite et recommandée dans le chapitre xiv, Du régime universel qu’il faut ordonner aux plaies et fractures du crâne, et aux accidents d’icelles, du huitième livre de ses Œuvres complètes (Paris, 1628, v. note [15], lettre 7 ; page 355) :

« Il faut aussi du tout éviter le vin, ce que Hippocrate enseigne ; mais en lieu de vin, pourra boire eau d’orge ou eau cuite, en laquelle on mettra mie de pain, que nous appelons eau panée, ou bien hypocras d’eau, ou eau bouillie, puis mêlée avec sirop rosat, violat, ou acéteux, {a} ou autre breuvage, appelé potus divinus, lequel est fait d’eau cuite sucrée et jus de limon ou citron, desquels tu pourras bailler {b} selon le goût du patient, et que son estomac pourra bien user. »


  1. Soit un hypocras (v. note [80], lettre latine 351) acéteux, c’est-à-dire où le vin a été remplacé par du vinaigre.

  2. Donner.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 14. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8144&cln=6

(Consulté le 17.01.2020)

Licence Creative Commons