Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 65.
Note [65]

Tel fut pris qui croyait prendre, v. notes :

  • [3], lettre 333, pour les 61 signeurs de l’antimoine en 1652 ;

  • [5], lettre 873, pour l’arrêt du Parlement qui abolit, le 10 avril 1666, toute interdiction de l’antimoine, avec approbation de la Faculté de médecine de Paris le 16 avril suivant ;

  • [8], lettre 122, pour le décret de la Faculté du 30 juillet 1566 qui avait condamné l’antimoine en dénonçant sa qualité vénéneuse.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 65.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8007&cln=65

(Consulté le 15/06/2024)

Licence Creative Commons