À André Falconet, le 1er avril 1661
Note [7]

Nicolas i Potier d’Ocquerre était le fils de Nicolas Potier de Blancmesnil (1541-1635, président à mortier en 1578 et chancelier de la reine Marie de Médicis) et le frère d’André Potier de Novion (v. note [23], lettre 128) et d’Augustin Potier, évêque de Beauvais (v. note [6], lettre 83). Devenu lui-même président à mortier, Nicolas i fut nommé secrétaire d’État en 1622, partageant les affaires étrangères, de 1624 à 1626, avec Raymond Phélypeaux, Henri-Auguste de Loménie et Charles Le Beauclerc. Nicolas i était le père de René, président de Blancmesnil, de Jeanne de Marillac, de Marie de Lamoignon, épouse du premier président, et d’Augustin, conseiller au Parlement (v. note [3], lettre 232).

V. note [6], lettre 160, pour les barricades du 27 août 1648, qui avaient marqué le début de la Fronde.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 1er avril 1661. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0686&cln=7

(Consulté le 09.12.2019)

Licence Creative Commons