À Charles Spon, le 4 août 1668

Note [2]

V. note [29], lettre 925, pour la troisième édition des deux livres de Johannes Antonides Vander Linden (mort en 1664) sur les Écrits médicaux (Amsterdam, 1662, pages 16‑17). Elle ne pouvait répertorier la réédition des Alexandri Massariæ Opera medica [Œuvres médicales d’Alessàndro Massaria] qui se préparait alors à Lyon, qui parut chez Lyon, Philippus Borde, Laurentius Arnaud et Petrus Borde, 1669, in‑fo de 860 pages, sans privilège permettant de savoir si Laurent Anisson a cédé cette édition aux trois libraires qui l’ont finalement publiée (v. note [14], lettre 239 pour la précédente édition ibid. 1634).

Le traité de Massaria dont se préoccupait Guy Patin (cité par Linden) ne figure pas dans ces deux recueils :

De Abusu Medicamentorum vesicantium et Theriacæ in febribus pestilentialibus Disputatio.

[Discussion sur l’Abus des vésicatoires {a} et de la thériaque {b} dans les fièvres pestilentielles]. {c}


  1. V. note [39], lettre 246.

  2. V. note [9], lettre 5.

  3. Padoue, Paulus Melettus, 1591, in‑4o de 142 pages, où Massaria a surtout montré son enthousiasme aveugle pour les enseignements de Galien.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 août 1668, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0939&cln=2

(Consulté le 25/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.