L. latine 121.  >
À Johannes Antonides Vander Linden,
le 28 mars 1659

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 80 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Vander Linden, docteur et professeur de médecine à Leyde. [a][1]

Même si j’ai peu à vous dire, je vous écris néanmoins pour vous faire savoir que je vous suis tout dévoué, que je suis en vie et me porte bien. À son retour d’Italie, quelqu’un m’a dit avoir quitté le Danois Johan Rhode à Padoue, cloué au lit et en péril de mourir. [1][2][3][4] Nous avons ici le nouveau livre de François Umeau, médecin de Poitiers, intitulé Exercitatio anatomica adversus circulationem sanguinis Harveïanam[5][6][7] Il est le petit-fils de François Umeau, qui a écrit de Liene en 1578, et qu’ont cité Du Laurens, Riolan et d’autres anatomistes. [2][8][9][10][11] Nous avons aussi le Pietro Castelli de Hyæna odorifera, in‑12o[3][12][13] Vous avez sans doute déjà ce dernier, je vous enverrai l’autre. Je ne doute pas que vous ayez vu les deux livres de Chrysostome Magnen de Manna et Tabaco, réédités à La Haye, comme j’apprends, car l’exemplaire que j’en ai ne porte pas de nom de ville ni d’imprimeur. [4][14][15][16] Nos chefs se préparent à une nouvelle guerre, tam Ruber et talaris, quam atri et alte cincti ; [5][17] tous les discours sur la paix se sont évaporés. [18] Portez-vous bien et aimez-moi.

De Paris, ce vendredi 28e de mars 1659.

Votre Guy Patin de tout cœur.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 28 mars 1659

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1154

(Consulté le 17.10.2019)