À Charles Spon, le 22 décembre 1651
Note [19]

Guy Patin, doyen, a rédigé le journal de la très vive querelle médicale et judiciaire qui l’opposa à Jean Chartier dès la parution de sa Science du plomb sacré des sages… (Paris, 1651, v. note [13], lettre 271). V. dans ses Commentaires de la Faculté de médecine de Paris :

Ce grave différend se solda par la victoire de Chartier (Procès opposant Chartier à Patin en juillet 1653 et sa note [2]). Ce fut une des plus rudes épreuves de la vie académique de Patin : non seulement le prestige de son décanat s’en trouva irrémédiablement terni ; mais surtout, s’engagea à Paris, en dépit de lui, la lente réforme du courant majoritaire de la pensée médicale qui aboutit au triomphe de l’antimoine en 1666.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 décembre 1651. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0277&cln=19

(Consulté le 23.11.2020)

Licence Creative Commons