À André Falconet, le 12 août 1667
Note [2]

Note manuscrite de Guy Patin sur les chaires du Collège de France (ms Coll. Fr. Montaiglon, page 148) :

« Le jeudi 11e d’août 1667, Robert Patin, mon fils aîné, suo die natali, {a} a pris possession de ma charge de professeur du roi par survivance, en présence de Mgr l’évêque de Coutances, de M. Leschassier, etc., et de plus de six cents personnes. »


  1. « le jour même de son anniversaire » : Robert entrait dans sa 49e année d’âge (v. note [9], lettre 10).

Robert a dédié à son père la publication tardive (Paris, 1663) de son Paranymphus medicus habitus in Scholis Medic. die 28 Iunii, 1648… [Paranymphe médical prononcé de 28 juin 1648…], en le remerciant du fond du cœur de l’avoir généreusement désigné comme successeur de sa chaire au Collège de France (v. note [2], lettre 157).

La survivance qu’il obtenait en 1667 n’était pas une succession, mais une promesse :son père ne démissionnait pas, il allait demeurer professeur royal jusqu’à sa mort (30 mars 1672), survenue après celle de Robert (1er juin 1670). V. notes [29], lettre 372, et [47], lettre 487, pour les circonstances identiques dans lesquelles Patin avait reçu de Jean ii Riolan la survivance de la même chaire en 1654.

Robert professeur royal ! Cette joyeuse annonce surprend par la banalité, voire la médiocrité médicale de son bénéficiaire. Surtout, elle ne disait pas mot du lien qu’elle pouvait avoir avec la rente annuelle de 500 livres tournois que Patin devait péniblement verser à son fils aîné, cette mèche lente qui disloqua tour à tour sa très chère bibliothèque, sa belle maison de Paris, puis tous ses biens, jusqu’à la misère la plus noire (vComment le mariage et la mort de Robert Patin ont causé la ruine de Guy).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 12 août 1667. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0919&cln=2

(Consulté le 05.12.2022)

Licence Creative Commons