Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-1, note 2.
Note [2]

« La fille de Cujas avait vu que les immenses travaux de son père lui valaient une éternelle gloire. Ne pouvant égaler un si éminent géniteur en intelligence, elle a fait comme elle a pu avec son corps. »

V. notes [49] et [50] du Patiniana I‑4 pour la mauvaise réputation de Suzanne Cujas, fille du très éminent Jacques i Cujas, pour ce quatrain latin (attribué à Edmond Mérille) et pour l’anecdote de l’horoscope. Antoine Teissier, compilateur et annotateur des Éloges de Jacques-Auguste i de Thou (Leyde, 1715, v. note [12] du Faux Patiniana II‑2), a repris tout cela, mais ne peut pas avoir inspiré L’Esprit de Guy Patin car, au moment de sa rédaction (1709), ces détails ne figuraient pas dans les seules éditions disponibles des Éloges (Genève, 1683, Utrecht, 1698). Comme celle-ci, les nombreuses références masquées à Teissier que contient L’Esprit de Guy Patin mènent à se demander s’il n’y a pas lui-même mis la main.

Le Borboniana 2 manuscrit (v. sa notes [63]) a détaillé les trois mariages consécutifs de Suzanne Cujas.

Je n’ai pas identifié « Q.N. ».

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-1, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8214&cln=2

(Consulté le 20/04/2024)

Licence Creative Commons