À Charles Spon, le 2 mars 1643
Note [21]

V. note [10], lettre 60.

Sébastien Cramoisy (Paris 1586-ibid. 24 janvier 1669), libraire-juré et imprimeur, avait payé la taxe d’ouverture en 1606-1608 pour devenir libraire-juré en 1616, syndic en 1628, imprimeur ordinaire du roi en 1633, directeur technique de l’Imprimerie royale au Louvre en 1640 (v. note [13], lettre 209), puis son directeur officiel en 1643. Il démissionna de cette fonction le 17 décembre 1661 en faveur de son petit-fils, Sébastien Marbre-Cramoisy.

Sébastien Cramoisy remplit beaucoup de fonctions civiles au cours de sa vie : échevin de Paris de 1639 à 1641 puis juge-consul en 1652 ; administrateur de l’église et de l’hôpital Saint-Jacques (1636) et l’un des quatre administrateurs perpétuels du nouvel Hôpital général en 1656 ; contrôleur du dépôt des publications à la Bibliothèque du roi la même année, garde des poinçons du roi quatre ans plus tard.

Cramoisy a d’abord signé ses livres « En la boutique de Nivelle, rue Saint-Jacques, Aux Cigognes », puis simplement « rue Saint-Jacques, Aux Cigognes, Via Iacobæa, sub Ciconiis » ; c’était l’adresse de Sébastien Nivelle, son grand-père maternel. De 1623 à 1625, il avait eu une imprimerie à Pont-à-Mousson, mais un arrêt du 18 novembre 1625 lui avait défendu de conserver une imprimerie hors du royaume. Il avait épousé Marie Chaillou, morte en novembre 1662, qui lui donna dix enfants.

Cramoisy joua un rôle important pendant la Fronde, participant notamment aux délibérations de l’Hôtel de Ville. Surnommé l’architypographe et le roi de la rue Saint-Jacques, il était un des imprimeurs des jésuites. Guy Patin a signalé sa banqueroute en janvier 1658 (Renouard et Jestaz).

V. notes [27] et [34], lettre 514, pour Claude et Gabriel Cramoisy, les deux frères de Sébastien.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 mars 1643. Note 21

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0077&cln=21

(Consulté le 23.11.2019)

Licence Creative Commons