Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 3
Note [30]

« suivant la règle des deux personnes qui sont en litige [pour un bien], et de la troisième qui en profite. »

V. notes :

  • [29] supra pour les deux éditions de l’Imitation de Jésus-Christ par Constantino Gaetano (Rome, 1616 et 1644), où il soutenait avec acharnement que Johannes (Giovanni) Gersen ou Gessen, douteux abbé bénédictin de Saint-Étienne de Verceil (Vercelli, Piémont, v. note [3], lettre 46) au xiiie s., était le véritable auteur de ce pieux ouvrage à très grand succès ;

  • [29], lettre 525, pour Thomas a Kempis, chanoine régulier allemand de Saint-Augustin, que ses frères génovéfains considéraient comme l’authentique auteur de l’Imitation (et qui est aujourd’hui tenu pour tel) ;

  • [5], lettre 304, pour le moine célestin Jean Charlier, dit Gerson, à qui la ressemblance de son nom religieux avec celui de Gersen aurait seule valu l’honneur d’être le troisième auteur putatif de l’Imitation (v. infra note [31]), mais sans preuve qui semble avoir résisté aux critiques des historiens ;

  • [35], lettre 242, pour un résumé de la vive et interminable querelle que cette affaire a engendrée à Paris entre les mauristes (bénédictins de Saint-Germain-des-Prés) et les génovéfains (augustiniens de Sainte-Geneviève), tout au long du xviie s.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 3. Note 30

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8194&cln=30

(Consulté le 04.12.2021)

Licence Creative Commons