À Hugues de Salins, le 18 janvier 1658
Note [4]

« Pline dit que dans la ville de Cizique il y a sept tours, qui font un plus grand nombre de réflexions vocales ; les Conimbres assurent qu’en un endroit de Padoue il s’en fait jusqu’à dix ; Charles Estienne, jusqu’à douze près de Charenton lès Paris » ; mais ce que Jean Vallot donne ici le plus à admirer est l’écho qu’on entend dans une vieille basilique de Pavie (à laquelle il donne le nom de Sale), « qui réitère tant de fois un même son qu’à peine les peut-on compter. J’avais pour témoins de mon expérience plusieurs personnes de condition, qui croyaient quasi tous que quelqu’un prît plaisir de me contrefaire ; ce que je trouvais de beau, c’est que, comme les voix meurent petit à petit, si je prononçais hélas ! il semblait que le dernier était poussé par un mourant » (Traité de l’Admiration…, pages 240).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 18 janvier 1658. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0512&cln=4

(Consulté le 30.05.2020)

Licence Creative Commons